Vous êtes ici

Le Saumon Atlantique

 

 

    Le Saumon Atlantique (Salmo salar) est un poisson migrateur, au corps entièrement argenté et marqué de petit points noirs au niveau des flancs. Sa taille adulte peut atteindre 1m30 et son poids 23kg.


Saumon adulte
(Crédit photo:
Hydroscope)

 

  • Cycle de vie:

    Le saumon se reproduit en eau douce aprés un séjour en mer de 1 à 3 ans.
 

    Il fraie (= pond ses oeufs) de fin Novembre jusqu'à début Janvier. Les oeufs sont pondus dans des lits de galets, généralement en tête de radier (= courant vifs). Leur développement dure de 2 à 3 mois. Après l'acte de reproduction, beaucoup d'adultes meurent avant de regagner la mer.


Saumon adulte retrouvé mort sur l'Airou
après le frai, en Janvier 2009, à Champrepus.

 

    Après une année passée en rivière, quelquefois deux, les tacons ( =jeunes saumons) smoltifient ( =processus qui permet à un poisson d'eau douce de s'adapter à l'eau de mer) et dévalent vers la mer en avril-mai, à la faveur du réchauffement des eaux.

 

  • Régime alimentaire:

    En rivière, les tacons se nourrissent essentiellement de larves d'insectes et de vers.

    A l'embouchure des fleuves, où les smolts stationnent pour s'adapter à l'eau salée et à leur nouveau régime, ils consomment essentiellement des gammares et autres petits crustacés, ainsi que des épinoches.

    En mer, le poisson constitue la part essentielle de sa nourriture. Ils mangent par exemple, des petits harengs, des équilles, des épinoches, des éperlans et des sardines.

    Quand ils reviennent en rivière pour se reproduire, les adultes ne s'alimentent pas ou trés peu.

                            
 

 

  • Par quoi est-il menacé?

 

  -  la fermeture des voies de migration par construction de barrage (production hydroélectrique, navigation,...) constitue des obstacles, tant à la remontée vers les frayères qu'à la dévalaison vers la mer. La multiplication des obstacles, même équipés de passes à poissons fonctionnelles, affecte le contingent de géniteurs accédant aux frayères de l'amont. De même, le taux de mortalité des jeunes saumons suite au passage dans les turbines peut atteindre 35%.

   -  la disparition et la dégradation des zones de frayères due au colmatage des radiers, les travaux hydrauliques de recalibrage des cours d'eau, la réduction des débits par prélévements excessifs.

  -  la dégradation de la qualité des eaux, notamment vis-à-vis des paramètres suivants : oxygène dissous, pH, ammonium et nitrites.
 

  -  une forte exploitation des stocks sur les aires marines d’engraissement (pêche commerciale).

  
Barrage perturbant la libre circulation piscicole

 

  • Que faut-il faire pour le préserver?

 

  -  Rétablir la libre circulation piscicole, tant à la remontée, qu'à la dévalaison.

  -  Restauration des frayères et des habitats. Ceci peut passer par:
            - une gestion équilibrée de la végétation des berges des cours d'eau.
            - la lutte contre les phénomènes d'érosion, à l'origine du colmatage des fonds.
            - l'instauration de débits réservés garantissant le développement de l'espèce.

            - l'amélioration de la qualité des cours d'eau par traitement des rejets collectifs, industriels ou diffus.

   -  Renforcer le suivi des captures maritimes.


Chantier d'entretien de rivière
sur l'Airou, Rouffigny


 

    Pour plus d'informations sur le Saumon Atlantique, vous pouvez consulter sa fiche descriptive détaillée.

 

 

 Où l'observer ?

 

 

    Il est possible de rencontrer des saumons sur l'ensemble du site Natura 2000, ainsi que sur la Sienne. Deux périodes sont propices pour les voir :

 

 


  -  A l'automne (au mois d'octobre et novembre), les saumons adultes vont profiter des fortes précipitations automnales, qui vont faire augmenter le débit de la Sienne et de l'Airou, pour effectuer les derniers kilomètres de leur migration. A cette époque, il est donc possible de les observer au pied de certains ouvrages barrant le cours de la Sienne. En effet,  les saumons sont obligés d'effectuer des sauts pour pouvoir franchir ces barrages. Le Moulin de Ver, le Moulin Saint-Nicolas ou bien le Moulin Huet sont des lieux connus par les passionnés, pour avoir la chance d'apercevoir ce poisson légendaire.

 

 
Photo réalisée par
l'association
Hydroscope

 

 

 

 

 

 

  -  Durant l'hiver (au mois de décembre et janvier), il est cette fois-ci possible d'observer les saumons adultes directement sur les frayères. Ils y effectuent leur acte de reproduction sur les nombreux radiers présents tout au long de l'Airou. Il n'est pas rare d'apercevoir 4 à 5 saumons adultes occupant ensemble la même frayère. L'aval de la carrière de Bourguenolles, le Viaduc du Guibel à Le Tanu ou le Moulin des Planches à Champrepus sont autant de lieux où vous pourrez observer ce spectacle offert par les saumons de l'Airou.

 


Frayère, janvier 2010