Vous êtes ici

Le Chabot

 

 

     Le Chabot (Cottus gobio) est un petit poisson d'eau courante, fraîche et bien oxygénée. D'une taille de 10 à 15cm, son corps a une forme de massue. Le dos et le flanc sont gris-brun avec des barres transversales foncées.

 



 

  • Cycle de vie:

 

    La reproduction a lieu début avril, et les oeufs sont déposés sous une pierre située dans un courant vif. 

    Le mâle invite les femelles à coller 100 à 500 oeufs de 2,5 mm en grappe au plafond de son abri. Il les nettoie et les protège durant toute l’incubation (un mois à 11°C).

    La croissance est assez lente, surtout la première année (3 à 3,5cm), et les individus adultes atteignent exeptionnellement 10cm. L'espérance de vie est de 4 à 6 ans.

 

 

  • Régime alimentaire:

 

    Très vorace, le Chabot est carnassier et se nourrit de larves et de petits invertébrés benthiques.

    Il peut également consommer oeufs, frai et alevins de poissons, notamment ceux de la Truite de rivière (Salmo trutta), et même s’attaquer à ses propres oeufs en cas de disette.

 

  • Par quoi est-il menacé?

 

  -  Artificialisation des cours d’eau par curage.

  -  Colmatage des zones caillouteuses par des sédiments.

  -  Altération de la qualité et de la quantité de la ressource en eau.
 

 

  • Que faut-il faire pour le préserver?

 

  -  Restaurer le fonctionnement naturel des cours d’eau.
 

  -  Restaurer des frayères favorables à la reproduction.

 
   -  Arrêter totalement les interventions lourdes, comme le recalibrage des cours d'eau ou les fossés d'assainissement.

 


 

    Pour plus d'informations sur le Chabot, vous pouvez consulter sa fiche descriptive détaillée.

 

 

Où l'observer?


 

    Le Chabot vit au milieu ou sous les pierres avec lesquelles il se confond par un mimétisme trés efficace.

 

    Dans la journée, il reste trés discret et caché parmi les pierres et galets, mais il est beaucoup plus actif tôt le matin et en soirée lorsqu'il recherche sa nourriture.

 

    Vous l'avez donc bien compris, il est trés difficile d'observer ce petit poisson qui peuple pourtant l'ensemble du bassin de l'Airou.

 

 


Où est le chabot?